geothermie landes
Publié le - 2408 visites -

Les différents types d'exploitation

La géothermie peu profonde à basse température :

Cela consiste à extraire la chaleur de la croûte terrestre pour pouvoir l’utiliser sous forme de chauffage. Cela peut être aussi réversible dans les cas d’une climatisation. Cette technique s’utilise afin de pouvoir chauffer le sol d’une habitation, pour les radiateurs et par le sol au moyen d’échauffement d’eau.
Le mode d’extraction diffère suivant les consructeurs et cela influencera le rendement. Afin de véhiculer l’énergie on se sert de l’eau ou d’un fluide frigorigène.
A partir de 4,50 mètres de profondeur, la température est en moyenne de 12° et reste stable tout au long de l’année. La profondeur du forage dépendra du type de géothermie utilisé.

La géothermie profonde à haute température :

Elle permet d’accéder à des eaux plus chaudes mais elle présente l’inconvénient de souci de corrosion ou d’entartrage plus fréquemment à cause de la minéralisation plus élevée des eaux profondes.
La distance de forage dépend de la température souhaitée et de la ressource. Le plus souvent c’est la méthode du transfert thermique qui est utilisé car cela est la plus simple.
Grâce à ce forage, il a été possible d’élaborer de nouvelles techniques d’exploitation de la chaleur.

La géothermie très profonde à température très élevée :

La température augmente de 20 à 30 degrés par kilomètre. Cela dépend cependant de l’endroit du globe terrestre.
Cette technique exploite des sources hydrothermales très chaudes ou de profonds forages. On l’utilise notamment beaucoup pour produire de l’électricité.